XXIIe Colloque de paléographie latine

XXIIe Colloque de paléographie latine

Rencontres et culture écrite : influence, échange, transfert, réception ?

Prague, 14-16 septembre 2022

Vues de la visite préparatoire du Bureau à Prague (le 6 novembre 2021).

Photo (c) O. Merisalo

Site du colloque (inscription, modalités pratiques, programme, bourses etc.)

Appel à communications

Deutsch English Español Français Italiano

Les objets matériels et les idées voyagent souvent ensemble : en suivant les routes du commerce, de la diplomatie ou de la vie religieuse et littéraire mais aussi grâce à d’innombrables rencontres de fortune. Les biens, les traditions et les innovations franchissent les frontières territoriales, linguistiques, religieuses. Les interpénétrations touchent tous les métiers, tous les groupes sociaux, toutes les congrégations et elles traversent le temps (par exemple dans l’imitation d’écrits antérieurs). Les interactions culturelles peuvent consciemment adopter des modèles stables, croiser des réseaux établis, suivre un cérémonial diplomatique formel, mais elles peuvent aussi résulter de tendances latentes au long terme ou d’événements involontaires et potentiellement perturbateurs. Les importations ne sont pas toujours les bienvenues au départ et ce qui est traditionnel pour l’un peut être une nouveauté pour l’autre. Toutefois avec le temps, ces interactions ont tendance à déplacer les frontières culturelles et on considère généralement qu’elles ont enrichi chaque société et chaque culture de façon protéiforme.

Les notions génériques d’influence, d’échange, de transfert et de réception, employées pour décrire ces phénomènes, restent à définir avec soin et à discuter dans des contextes spécifiques. La paléographie et la codicologie offrent de nombreux exemples de livres et écrits qui, non seulement véhiculent des textes (qui ne sont pas au centre de ce colloque), mais transmettent aussi des formes scripturales à travers différents éléments structurels du codex qui varient inévitablement selon l’époque et/ou les conditions d’élaboration.

Le XXIe Colloque de paléographie latine se tiendra à Prague du 14 au 16 septembre 2022, organisé et hébergé par l’Université Charles, l’Institut Masaryk et les Archives de l’Académie des Sciences de la République Tchèque ainsi que la Commission pour le catalogage et l’étude des manuscrits.

Le CIPL attend avec intérêt des propositions abordant ces sujets en combinant deux ou plusieurs des perspectives suivantes.

1) la matérialité, les circonstances et les preuves de la circulation: voyager avec ses livres, enseigner ou communiquer de façon érudite, offrir, prêter, commercer, piller, etc. ;

2) l’interaction des écritures latines, des techniques et des styles latins, avec celles de cultures différentes : en langue(s) grecque, cyrillique, arabe, hébraïque, etc. ;

3) forme et fonction : l’interaction entre les aspects visuels et matériels propres à certains types de livres avec d’autres : des codices aux documents diplomatiques, aux inscriptions lapidaires, etc. ;

4) technologies et écritures : l’interaction non seulement entre l’écriture et la décoration, mais aussi d’un point de vue technologique entre l’écriture à la plume de roseau, l’écriture à la plume d’oie, au pinceau, au ciseau, l’écriture à la main et l’imprimerie, etc. ;

5) les modes d’écriture au sein des communautés : les influences sur les écritures domestiques des institutions politiques ou religieuses ; les interactions entre clercs, professionnels et laïcs au sein d’un atelier, également les échanges entre personnes qui ne sont pas entièrement alphabétisées et celles qui ont un accès occasionnel, partiel ou indirect à l’écriture, etc. ;

6) la mobilité et les rencontres individuelles : scribes itinérants, universités ou chancelleries en tant que carrefours de la culture écrite, etc.

Les auteurs de propositions doivent garder à l’esprit les questions et distinctions suivantes.

1) l’échange mutuel par opposition au transfert ou à l’influence à sens unique ;

2) l’accueil positif par opposition au mépris ou au rejet ;

3) la réception passive par opposition à réception active : adaptation et réinterprétation des apports ;

4) les stimuli initiaux et leurs effets plus larges dans le temps et l’espace ;

5) l’importance d’une influence externe par rapport au développement indépendant et/ou indigène ;

6) des individus spécifiques (auteurs, scribes, artisans) comme modèles ou intermédiaires.

Les propositions doivent comporter entre 2 000 et 3 000 caractères, en allemand, anglais, espagnol, français ou italien, et doivent inclure le prénom et le nom de famille de l’auteur, un titre et un bref résumé en anglais ou en français. Les auteurs qui ne sont pas membres du CIPL doivent également fournir un bref curriculum vitae. Les propositions doivent être soumises sous forme de fichier Word en pièce jointe (sans donc ni faire partie d’un courriel ni sous forme de fichier PDF) et envoyées à Outi Merisalo (omerisalo@gmail.com), Secrétaire général du CIPL, au plus tard le 1er avril 2021.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search